Accéder au contenu principal

Articles

Refuser, le "R" le plus difficile du zéro déchet

Depuis quelques années je tente de réduire mes déchets et d'avoir une consommation plus réfléchie. Dans la pratique du zéro déchet, les règles de base sont celles des 5 R : "Refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter (rot en anglais) ".


Et autant pour les 4 derniers je ne m'en sors pas trop mal : je réduis ma consommation de viande, je réutilise pas mal d'objets du quotidien en arrêtant le jetable ( gourde, lingettes lavables...), je recycle consciencieusement, je composte les déchets organiques (et ça allège drôlement la poubelle ! ) ; autant c'est sur le 1er "R" que je butte le plus...
Articles récents

Bonne année 2020 !

Nous y voilà !

Je vos souhaite à tous une très belle et bonne année 2020, une bonne santé et beaucoup de bonheur, petits et grands !

Pour ma part cette année commence avec une grande fatigue, les vacances de fin d'année étant souvent aussi chouettes qu'épuisantes ! On voit plein de monde, on mange beaucoup, on boit beaucoup aussi (plus que d'habitude en tout cas !), on se couche tard, on se lève tôt parce que nos chères têtes blondes sont au taquet à 7h20, quelle que soit leur heure de coucher...

Un weekend en amoureux en Normandie

Cette année, on a fait le choix de s'offrir un cadeau de Noël commun avec le Marin : pas de petit paquet sous le sapin mais un weekend en amoureux, et au calme, un peu avant les fêtes.
On est donc partis en Normandie, au Château de la Roque (s'il vous plait) pour 2 nuits rien que tous les deux, sans horaires et sans enfants... lesquels étaient gardés chez Belle Maman.
Le pied! 

Notre premier film toutes les deux

Dans le calendrier de l'Avent que j'ai fait pour mes enfants cette année, j'ai décidé de ne mettre que du chocolat.  Sauf une fois par semaine, un petit "bon pour une activité" à l'intention de ma fille. Je mets de côté mon fils sur ce coup là, tout simplement parce que j'estime qu'il est encore trop petit pour comprendre et apprécier ces petits choses ensemble.  Une  fois par semaine, ça  fait seulement 3 moments privilégiés  pour nous deux jusqu'au 24  décembre ; pas trop de boulot pour moi (youpi) et puis je pense que c'est adapté à ses 4 ans...

Encore lui donner le biberon

Lutin a un peu plus de 2 ans maintenant, mais on lui donne toujours le biberon. Je vois des bébés qui dès leurs 6 mois biberonnent tous seuls comme des grands, bien calés dans le canapé ou dans leur lit.  Alors pourquoi est-ce que notre lutin ne pourrait pas faire comme ses copains et être un peu autonome? 
Éviter (au maximum) le plastique, et surtout chauffé
Parce que chez nous le biberon est en verre. On l'avait fait pour Pomme, et on continue : on essaye d'éviter de (trop) l'exposer au plastique, surtout chauffé, qui dégage alors des substances nocives pas très sympa... 
Bien sûr aujourd'hui tous les biberons sont garantis sans bisphenol A, et heureusement! Mais il y a beaucoup d'autres molécules qui émanent du plastique quand il est chauffé, et c'est pas le p'tit déj idéal qu'on souhaite pour nos enfants...

Leur nouvelle chambre

On peut dire que la partie "travaux" dans la chambre des enfants est terminée, dans sa globalité. Il reste encore une ou deux étagères à trouver, une liseuse à clipser sur leur lit mais bon, le gros est fait...
C'était notre chambre jusque là, et on n'avait touché à rien depuis notre installation début 2016. Les couleurs étaient sobres, mais le mur du fond était assez foncé, un peu tristounet pour une chambre d'enfants... Et surtout c'était de la tapisserie partout, en mauvais état ! Donc on a commencé par enlever tout ça, mettre les murs au propre, repeindre le plafond et les murs (on a juste peint les murs, on a fait faire le reste) et déjà ça change tout ! Une pièce propre et claire (blanc cassé), c'est déjà une bonne base. 

La fin des turbulettes

Ça y est, le cap est franchi, Lutin a passé sa première nuit sans turbulette... et une sieste aussi. A 2 ans et 1 mois, sans broncher, dans la continuité du passage du lit à barreau au lit de grand. La turbulette a servi de transition et puis voilà, place à la couette.
Nous avions fait la même chose pour Pomme, même un peu plus tôt puisqu'elle n'avait pas encore 2 ans... ben oui, Lutin n'allait pas tarder à arriver et on ne voulait pas que Pomme associe son frère à "celui qui m'a volé mon lit, le traître". On avait donc enlevé son lit à barreau dans l'été pour lui faire un lit de grande mais au sol, avec une structure cabane (vue sur le blog de Maman Louve à l'époque et faite par mes blanches mains, et celles de mon père) . Elle a tout de suite adhéré à son lit (et se relevait 20 fois par soir au début) et a très bien accueilli Lutin quelques mois plus tard.