Accéder au contenu principal

Articles

Baisse de moral en confinement : de l'importance de se plaindre

On aborde la 3ème semaine de confinement.
Je dois dire que je n'ai pas vu passer les 2 premières semaines...
Je télétravaille quelques heures par jour, et le reste des journées s'écoule à peu près de la même façon, selon une petite routine mise en place au fur et à mesure.
Rien de bien spécial : petit-déjeuner, jeux et activités, préparation du repas et repas, sieste ou temps calme (pour moi aussi souvent), goûter, sortie dans la cour de l'immeuble, jeux, préparation du repas et repas, pyjama, les dents, histoires et au lit ! Ça file !
Le confinement est l'occasion de profiter de ses enfant, de son/sa conjoint.e, et souvent c'est très chouette.
Mais ce sont aussi 24h/24 passés ensemble, dans un petit espace nous concernant, et avec de jeunes enfants.
Et parfois il y a des coups de moins bien, des jours "sans"...
Je sais qu'il y a bien pire que nous : tous les gens malades pour commencer, gravement ou moins sévèrement, qui luttent pour guérir et qui …
Articles récents

S'occuper les mains et l'esprit avec le tricot : un pull mixte

J'ai commencé le tricot il y a quelques années, alors que j'étais dans une période de chômage: j'ai demandé à ma Maman de m'apprendre les points de base, et depuis bon an, mal an, j'ai continué en regardant des tutoriels sur internet.

J'ai réalisé des petites choses comme des chaussons de bébé, des bonnets, et quelques gilets et pulls. J'y prends beaucoup de plaisir pour plusieurs raisons : d'abord la satisfaction de voir quelque chose qu'on a créé, mais surtout parce que ça vide la tête !
Au fur et à mesure j'ai progressé, et j'ai un niveau moyen maintenant je dirais. Je ne sais pas réparer mes erreurs donc je détricote beaucoup...  mais ça fait partie du jeu !

S'occuper en famille pendant le confinement

J'ai beau toujours avoir eu de l'imagination, le confinement chez soi pendant (au moins) 15 jours je ne l'avais pas vu venir... 
Et pourtant on en est bien là, assignés à résidence, pour la bonne cause bien sûr, et puis surtout tem-po-rai-re-ment. Ça ne va pas durer, c'est ce que je me répète pour garder le moral...
Pour l'instant tout va bien, on n'est qu'à J+2 et il fait beau ! 
Le tout est de trouver comment s'occuper pour survivre bien vivre la situation, à 4 personnes dont 2 enfants de moins de 5 ans, dans 69 m², sans jardin (mais avec un balcon quel bonheur !).
Du côté des enfants pour commencer : - Lâcher du lest ! J'avoue qu'on a la chance de ne pas devoir faire l'école à la maison, je ne sais pas comment on s'en serait sortis avec ce rôle d'enseignant à jouer (enfin si j'imagine et je suis contente de ne pas y être 😁 )

Faire ses goûters maison : les choco BN

Aujourd'hui je vous fais part d'une petite fierté personnelle, puisque pour une fois, ma tentative de goûter maison a été testée et approuvée par mes 2 enfants - youpi ! 
Je ne fais pas tous les goûters maison, trèèèès loin de là !! Mais dans un idéal de zéro déchet, et de nourriture saine pour nos petits chéris (et de foyer parfait avouons-le), tous les goûters de nos chérubins seraient préparés par nos soins, avec des produits bios achetés en vrac, peu sucrés, et présentés dans des emballages ZD comme une joie boîte à bento en inox, par exemple...
Dans la réalité, mes enfants sont accros au chocolat (noir pour ma fille, j'ai pas tout raté !) et aux bonbons, et Pomme en particulier est très difficile sur tout ce qu'elle ne connait pas en général, et sur mes pâtisseries en particulier... la bourrique ! 
Pour ses 4 ans elle avait demandé un gâteau à la framboise, qu'elle a eu, avec framboises de chez Papi s'il vous plait... et qu'elle n'a même pas daign…

Désencombrer sa maison : la chambre des enfants

Ce weekend nous avons fait un "grand pas" dans notre optique de désencombrement de la maison, et dans nos envies minimalistes : on s'est attaqués à la chambre des enfants.
Lutin ayant définitivement passé la ligne des bébés depuis quelques mois, nous avons décidé de trier et de nous séparer des livres et des jouets vraiment destinés aux tout-petits...
1er constat : il y en a beaucoup ! Nous n'avons nous-mêmes acheté quasiment aucun jeu pour les enfants, mais en avons accumulé beaucoup malgré nous via les cadeaux de naissance (x2), de Noël, d'anniversaire et j'en passe ! 
2ème constat : ce sont souvent des objets volumineux ! Les jouets en bois, d'empilement, à tracter, les boîtes à formes,  etc. ce sont souvent de jolis jouets mais qui prennent pas mal de place !  Même constat pour certains livres marionnettes, ou des livres en carton avec beaucoup d'images qui prennent bien plus de place que des livres d'histoires pour les plus grands, tout plat…

Le bore out et moi

J'ai l'impression d'être un hamster dans sa roue. De tourner, tourner, tourner en rond et devenir un peu zinzin...
Sur le papier tout va bien. Une bonne santé, une maison, un conjoint aimant, deux enfants au top, un travail...
Mais dans ma vraie vie, il y a un grain de sable qui s'est immiscé et qui fait que tout s'enraye.. mais c'est quoi le problème au juste?
Mon travail.
C'est pas le bagne, loin s'en faut, c'est pas l'usine non plus.
Mais je m'ennuie. J'étouffe. Je voudrais sortir, partir, mais je peux pas. Je suis coincée ici. 40 heures par semaine.

Les marques tangibles de leur "grandissement"

Mes enfants grandissent. 
Bien sûr dit comme ça ça parait idiot, évidemment qu'ils grandissent tous les jours, millimètre par millimètre. Mais certaines fois il y a des marques visibles de leur "grandissement" (eh ouais, un nouveau mot !). Des étapes qu'ils franchissent, soit en douceur, soit à corps et à cris, selon les moments, les difficultés, les personnalités aussi.
Et à chaque fois ça me saisit, ça m'épate. Ça me bouleverse un peu aussi, de voir mes amours avancer, et aller chaque fois un peu plus vers l'autonomie... Bon on n'est pas encore à ce qu'ils quittent le nid (quoique ça moins peur quand on lit un beau texte comme celui-ci) mais quand même, je n'ai plus de bébé, mais deux enfants encore petits bien sûr, mais qui font leur bout de chemin sûrement.