Accéder au contenu principal

S'occuper en famille pendant le confinement

J'ai beau toujours avoir eu de l'imagination, le confinement chez soi pendant (au moins) 15 jours je ne l'avais pas vu venir... 

Et pourtant on en est bien là, assignés à résidence, pour la bonne cause bien sûr, et puis surtout tem-po-rai-re-ment. Ça ne va pas durer, c'est ce que je me répète pour garder le moral...

Pour l'instant tout va bien, on n'est qu'à J+2 et il fait beau ! 

Le tout est de trouver comment s'occuper pour survivre bien vivre la situation, à 4 personnes dont 2 enfants de moins de 5 ans, dans 69 m², sans jardin (mais avec un balcon quel bonheur !).

Du côté des enfants pour commencer : 

- Lâcher du lest ! J'avoue qu'on a la chance de ne pas devoir faire l'école à la maison, je ne sais pas comment on s'en serait sortis avec ce rôle d'enseignant à jouer (enfin si j'imagine et je suis contente de ne pas y être 😁 )

Mais l'inconvénient d'avoir des enfants en bas âge (chaque situation a du bon et du mauvais n'est-ce pas?) c'est qu'ils sont moins autonomes, forcément. Et que chaque matin, Lutin, une horloge dans la tête, se réveille entre 7h18 et 7h22 pour réclamer son biberon...

Donc, pour en revenir au fait de lâcher du lest, déjà on est plus souples sur les horaires : de toute façon on n'est attendus nulle part pour une fois, alors keep cool...
s'occuper en famille pendant le confinement profiter du balcon
Le balcon, tellement appréciable !

On ne se formalise pas sur les bonbons avalés, on allonge les temps d'écran autorisés... il va falloir tenir les gars, alors on peut mettre (gentiment) nos principes de côté.

- Garder une routine : même si j'étais tentée hier de laisser tout le monde en pyj' toute la journée parce qu'à quoi bon?? je me suis reprise. On essaie au contraire de garder une routine, même plus souple, avec les enfants, pour maintenir leurs repères : on s'habille le matin, on fait des activités, on déjeune, on fait la sieste ou un temps calme, re-activités, on goûte et on entame une soirée comme d'hab' (comme avant, soupir...) 

- Donner (un peu) de sa personne : même si ce n'est pas notre passion, on consent quelques fois (ou mieux, plusieurs fois par jour) à jouer aux Paymo**l, au chevalier, à la dinette, au Papa et à la Maman... on suit les envies de nos enfants, et on joue avec eux. Pas d'école signifie aussi, surtout, pour eux pas de copain/copine, donc pas de partenaire de jeux ! 

- Les laisser s'ennuyer : je crois que c'est angoissant pour pas mal de monde de s'ennuyer et d'entendre ses enfants gémir "je m'ennuuiie..." mais au contraire, c'est bon pour le développement de l'imagination. Ça aide à accepter de se retrouver face à soi avec plaisir, sans appréhension et sans forcément cocher une case "activité".

Et du côté des parents :

Déjà on ne va pas se mentir, s'occuper de nos chérubins ça occupe pas mal ! Mais quand par bonheur on a un créneau de libre (et qu'on ne télétravaille pas), voilà des idées de choses à faire, en ce qui me concerne en tout cas !

- Terminer tout ce qui doit l'être : trier les photos, recoller celles des albums qui se font la malle, finir de trier une caisse d'affaires dans la chambre, fixer une étagère, recoudre un bouton... il y a toujours des petites choses qu'on laisse en suspens parce qu'on n'a pas le temps, c'est pas le moment... Eh bien ça y est, c'est le moment justement ! Plus d'excuses... 😉

- Faire un ménage de printemps : c'est de saison, et ce sera au moins ça de fait à la fin de ce confinement : nettoyer sa maison, et penser aux endroits qu'on oublie d’habitude : nettoyer les joints de la salle de bain, faire les vitres (!), enlever la poussière sur la hotte, derrière les lits, dans tous les petits recoins vicieux...

Très franchement je ne suis pas une as du ménage, ça me gonfle la plupart du temps, mais là je m'y attaque presque avec plaisir. Je suis coincée ici, autant que ça serve !

- Cultiver ses petits plaisirs : là encore pour une question de temps, il y a plein de choses qu'on laisse de côté avec regret. Lire un bon livre, regarder une série qui nous fait de l’œil depuis longtemps, se remettre au dessin, au tricot, à la poterie... Chacun son truc, l'essentiel est de se faire plaisir !

Parce que la situation est compliquée et anxiogène, on a bien besoin de souffler, de trouver de la joie et de la paix un peu chaque jour !

Voilà ce qu'on projette de notre côté pour cette quarantaine...

J'espère que chacun va trouver un rythme de croisière dans ce confinement, prenez soin de vous, haut les cœurs et partagez vos bonnes idées vous aussi !




Commentaires

  1. Pour occuper des petits, il y a aussi la solution d'écouter des histoires (quand on en a marre de leurs lire!). Ils peuvent le faire en dessinant ou en jouant.
    Il y a les podcasts "une histoire et ... oli" de France Inter.
    Valérie en a listé d'autres sur son blog etincelle.blog (articles du 25/02/2020, et du 28/11/19).
    Et en fouillant, j'ai vu qu'il existe aussi "des histoires en musique" sur Radio classique pour les plus de 3 ans. A essayer?

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces idées Solenne ! C'est vrai que les histoires audio ça marche très bien ici aussi. On aime bien l'application Pomme d'Api qui a plein d'histoires sympa pour les petits, pas trop longues... Je vais aller voir les "histoires en musique" et le blog étincelle, chouette, de la lecture en perspective ! A bientôt !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire