Accéder au contenu principal

Confinement ou non : éloge à mes voisins

L'un des inconvénients de la vie en appartement pour beaucoup  de monde, ce sont les voisins. 
C'est vrai que c'est une loterie et qu'on se sait jamais sur quoi on va tomber (je t'aime Forrest 😉)  

Je dois dire que dans tous les appartements où j'ai vécu avec mon chéri, on a toujours eu de la chance de ce côté là ! A chaque fois qu'on a déménagé, on  a gardé contact avec nos anciens voisins qui sont parfois devenus des amis. 

Dans notre logement actuel, les voisins sont même devenus un des avantages du lieu... 
En temps normal déjà, l'ambiance est bonne et on a plaisir à se croiser, à discuter. On se retrouve une fois par an au pied de l'immeuble (couvert) pour un apéro avec tout le monde, et quelques autres fois chez les uns ou les autres en plus petit comité.


                                                                                                       Illustration : Arnaud Tracol / Marie Bastille
Depuis le début de ce confinement, je les apprécie encore plus ! Une voisine a tout de suite créé un groupe whatsapp de l'immeuble. On y échange des conseils, propositions de prêts de livres ou jeux, des petites blagues...

Grâce à ça j'ai pu lire des nouveaux romans, j'ai fait un puzzle de 500 pièces, Pomme a eu des petits bricolages pour l'occuper...
Le soir à 20 heures, on applaudit  et on se fait coucou, les têtes se lèvent, se baissent, se tournent selon les étages de chacun, et la causette dure un peu après la fin des clap clap. Un soir on a même chanté au balcon une chanson qu'on avait choisi ensemble "Les copains voisins d'abord". C'était sûrement pas très heureux à entendre mais ça donnait l'impression d'être ensemble 😄 .

La semaine dernière c'était mon anniversaire et les voisins m'ont chanté Joyeux anniversaire au balcon, spontanément comme j'en avais parlé avec l'un d'entre eux l'après-midi. Un anniversaire confiné, c'est pas très réjouissant, mais la chorale de l'immeuble m'a fait chaud au cœur !

En fin d'après-midi, quand on prend notre heure de sortie quotidienne, on descend tout simplement dans la cour de notre ensemble d'immeubles, où on n'allait jamais jusque là. On l'a (re)découvert, il y a un grand espace goudronné, impecc pour la trottinette et autres choses  à roulettes, et puis de jolis arbres, des espaces d'arbustes et de buissons, des petites pelouses, et même un espace où de jolies fleurs des champs ont été semées...

Et là où c'est encore plus chouette, c'est quand d'autres voisins sortent aussi à la même heure que nous  : on peut voir d'autres êtres humains, adultes, en 3D,  avec qui discuter, rigoler... à 1 m de distance d'accord mais ça fait un bien fou ! On est détendus, on apprend à mieux se connaître, on aimerait bien rester des heures le soir... Alors on rêve à l'après, et on s'est promis de se faire (au moins) un apéro géant dans la cour !

Alors merci mes voisins, on n'a pas peut-être pas de jardin, de grande maison ou d'appartement gigantesque mais on est bien ici avec vous !



Commentaires

  1. C'est une chance folle que d'avoir des voisins avec qui on s'entend bien!!! (c'est moyen le cas chez nous, 2 avec qui c'est top, 2 avec qui c'est pas top du tout...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment super ! Grâce à ça notre quota de relations sociales et de convivialité est maintenu et franchement, ça change la face de notre confinement!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire