Accéder au contenu principal

Un nouveau départ !

 Après 4 ans et demie passés dans mon ancien travail je tourne avec grand plaisir cette page. Le préavis de 3 mois m’a semblé long comme un jour sans pain (j’adore cette expression) mais il a fini par se terminer. Mon départ a été mitigé : très sympa avec mes proches collègues (heureusement nombreux !) et assez désagréable avec d’autres dont ma responsable. Étant donné qu’on est plusieurs à partir ou vouloir partir, je sais que le problème ne vient pas forcément de moi mais ça touche quand même...

Bouquet de fleurs pot de départ
Un beau bouquet de départ !

Je n'ai pas eu l'occasion de souffler entre les deux emplois : il ne me restait qu’un jour de congés à solder alors j’ai quitté mon travail un mardi soir pour embaucher jeudi matin sur mon nouveau poste. Ça fait seulement dix jours, mais je me sens bien où je suis : mes nouveaux collègues sont sympas et ma responsable a l'air d'être dans une optique de confiance et d'autonomie des employés, ça me change !

En plus je découvre un nouveau domaine d’activités et c'est stimulant. J'espère surtout que j'aurai du travail en quantités suffisantes, ça reste ma hantise !

Mon organisation personnelle va être un peu revue puisque je reprends à temps plein pour le moment : finis mes mercredis chéris qui m'ont sauvé la mise sur mon ancien poste, en m'offrant une respiration dans une semaine difficile. Fini aussi le mercredi après-midi à la cool avec les enfants, à prendre le temps de ne pas faire grand chose, de profiter... Elles vont me manquer ces journées, et ma culpabilité maternelle va monter en flèche de passer encore moins de temps avec eux.

Je me console en pensant au salaire à 100% qui va suivre, mais je sais que si j'ai l'occasion de repasser à temps partiel l'année prochaine je le ferai. On devrait tous travailler 4 jours / semaine non ?  

Mon nouveau bureau au milieu des arbres

En parallèle, les vacances d’automne ont commencé pour mes 2 zigotos qui se réjouissent d'aller chez Papy-Mamy, voir les cousins…

Lutin a fêté ses 3 ans cette semaine. 3 ans. 3 ans quoi ! Gâteau-bougies-cadeaux tous les 4 le jour J, rebelote le lendemain chez mes parents... Il est au summum de sa choupitude, en robe d’Elsa toute la journée à chanter à tue-tête ! 

Comme sa sœur le mois dernier, il veut aussi une fête d’anniversaire alors on a donné les invitations aux parents et deux enfants (garçon et fille) viendront passer 2 heures à la maison le dernier samedi des vacances… On verra le résultat pour nos pauvres nerfs et notre petit appartement, mais Lutin est tout heureux ! Mon amour de petit garçon, comme c’est bien de te voir grandir à nos côtés.

Il y a quand même une (sacrée) case qu'il ne coche pas encore c'est la « propreté ». J'espère vraiment que cet anniversaire lui donnera le déclic parce qu'il y a du mieux mais c’est pas gagné... Essuyer du pipi et changer les fringues j’en ai gentiment marre. 

Tout ça dans une ambiance générale qui s'alourdit encore un peu : le couvre-feu est tombé pour nous aussi, ça me déprime tellement de penser à tout ça : rien que le mot couvre-feu quelle horreur.

Alors bon courage à tous, où que vous soyez, et malgré tout de passez de bonnes vacances !

 

 

Commentaires